Depuis la création du site dédié à mon grand-père ,j'ai par le biais de mes nombreuses recherches ,été en contact avec d'anciens goumiers, Légionnaires, Tirailleurs et autres corps de l'armée qui à travers leurs carrières, ont connu les mêmes événements que mon aïeul.

J'ai également établi des contacts avec leurs familles, filles, fils ou comme moi des petits enfants .Certains n'ont pas souhaité être nommé ici pour des raisons qui leur sont propres et que je respecte.Pour les autres, je vais tâcher avec leur accord,de les citer avec les éléments que j'aurai en ma possession (photos, textes ou autres documents).

Depuis quelques mois ,je suis en contact avec la fille de Mr Georges Rouast né le 22 juillet 1910 ,elle a eu la gentillesse de m'envoyer les états de services de son papa comme vous pouvez le voir ils sont assez impressionnants le plus curieux sont les photos jointes car je possède les memes photos mais prise sous des angles différents ainsi vous pouvez voir sur la première photo mon grand-pére en arrière plan et sur la deuxième photos également prise sous un autre angle mon grand pére se trouvant a la gauche de Mr Rouast .

clic pour agrandir le document ci dessous

Premier cliché

Photo de la fille de Mr Rouast

avec mon grand-pére en arriere plan

 

Photo en ma possession

Photo de la fille de Mr Rouast (au centre) avec mon grand-pére a sa droite (sur la photo)

Et voici mon exemplaire avec Mr Rouast a l'extreme gauche

 

En janvier 1944, mon grand-pére et au 8eme RTM, les troupes des armées d'Afrique sont déja engagés depuis juillet 1943 en Italie,et c''est dans les semaines qui suivront que les jeunes Tirailleurs du Régiment prendront conscience de l'âpreté de la guerre lors de brutaux contacts avec un ennemi Allemand installé dans la région depuis plusieurs années et qui a su utiliser toutes les formes du terrain pour organiser une défense qui présente des obstacles difficilement surmontables.

Après quelques jours de préparation et sous les ordres de leur chef, le Colonel Molle,

Né le 13 septembre 1922 voici donc Augustin Doutremepuich avec qui j'ai eu de nombreuse discussions téléphonique,il débarquera le méme jour que mon grand-pére le 18 janvier 1943 a Naples.il faisait partis des troupes du levant .Devant le Garigliano il a été le témoin oculaire de la destruction de l'abbaye du Mont Cassin par les forteresses volantes Americaines.

 

Voici a présent Mr Jacques Masseboeuf 98 printemps avec qui j'ai établis un formidable contact d'une trés grande gentillesse et intarissablle sur les Goums voici son parcours .Décoré de la Légion d’Honneur,de la Médaille Militaire,de l’Ordre National du Mérite,de la Croix de Guerre, de la médaille du Combattant, de  la médaille Coloniale Agrafe Sahara, de la médaille d’Italie et la médaille de Chevalier Ouissam Alaouite,sorti du Cours Supérieur des Conches, Mr Masseboeuf s’engage au 2ème RTM à MARRAKECH en 1933.
Affecté au 15ème goum à TALSINT, dans le TAFILALET.
En 1940 suite à l'éclatement de son Goum , il se retrouve dans la région d’OUJDA au 49ème Goum avec pour mission la réception de la Commission d’Armistice Allemande qui fuit le débarquement américain.
Avril 1943, il est muté avec sa section au 10ème Tabor et en décembre 1943, il participe au débarquement à NAPLES .

En Janvier 1944, en position défensive près de Cassino, il assiste au bombardement de l’abbaye du Mont Cassin.
Le 11 mai 1944, il prend part à la grande offensive victorieuse de l’armée française.
En Juillet 1944,il embarque à CIVITA VECCHIA pour la Corse et débarque à Cavalaires ,Le 15 Août 1944, il libère avec son Tabor la ville de CASSIS et participe à la libération de MARSEILLE.
Ensuite, les VOSGES seront le nouveau théâtre d’opération puis ce sera la poche de COLMAR et l’ALSACE où l’armistice le surprend.
Il retourne au MAROC où on lui confie le commandement du 99ème goum à ZAGORA,Avec cette unité,il effectue un raid d’inspection dans le SAHARA puis participe à la construction de la piste d’OUKAIMDEN dans le GRAND ATLAS, travaux ordonnés par le Maréchal JUIN.

Lors d'un passage au cimetière de Davenescourt (somme) pour rendre hommage à une personne, je me suis retrouvé devant la tombe de se soldat, un zouave Marocain semble-t-il ou un tirailleur du 3e R.M.T. Régiment de marche des tirailleurs .

Créé le 20 juin 1915 le 7e Régiment de marche de Zouaves reçoit le 3e bataillon du 4e tirailleurs qui vient du Maroc sous les ordres du commandant Clerc, il devient alors le 3e Régiment mixte zouaves et Tirailleurs.

Il s'agit de Louis Lemaire né en 1907 et décèdé en 1931 .Aprés de longues recherches j'ai reussi a retrouver la famille de Louis Lemaire

Je tenez à lui rendre hommage ici .

( Documents et photos confiés par la famille )


Voici ci-dessous quelques photos d'Émile Fourbet qui laisse planer pas mal de mystères.
En effet il est surprenant (pour moi) de voir qu'il s'agit d'officiers du 23 eme goums qui rendent hommage à un sergent du 12e goum ,l'explication selon un membre de sa famille qui le tient d'un ancien militaire la tradition veut que lors de la dissolution d'une unité, ce soit celle qui la remplace ou l'absorbe qui en garde et perpétue son souvenir.
Un autre souci me laisse perplexe car en faisant des recherches je me suis trouvé dans l'incapacité de trouver la trace d'une ville portant le nom de TABACHKAUT au Maroc ,chose encore plus bizarre sur le faire  part de décés la ville indiquée est TACKOUCHANT si des personnes possèdent des infos même minimes sur Émile Fourbet, son régiment ou méme une réponse sur cette ville  je suis bien sur preneur .
 


Le 30 aout 2015 j'ai pu me rendre sur la sépulture de Emile FOURBET dans l'Eure et Loir grace a son neveu pour lui rendre un petit hommage et y déposé une modeste fleur ainsi qu'une bougie symbolisant l'âme et l'immortalité .

 


Voici à présent l'adjudant-chef LOCQUENEUX Gilbert ,ses états de services mon été transmis par son petit-fils qui porte comme moi une grande fierté pour son aïeul qu'il dit son héros ,petit-fils qui m'a touché également parce qu'il a une pensée pour sa grand-mère et il a eu cette phrase tout à fait juste "il n'y a pas de grands hommes sans de grandes femmes à leurs côtés...." l'adjudant-chef LOCQUENEUX Gilbert est décédé le 12 octobre 1990 à l'age de 77 ans,

 

Incorporé le 4/4/32 au 1er régiment de zouaves

nommé caporal le 1er décembre 1932

Détaché au sein de l'encadrement des goums au 4 mars 33

promu CAL chef au 1er septembre 1933

promu sergent 1 aout 1934

sous officier de carrière au 4/4/37

promu Sergent chef au 1er septembre 1937

 Affecté au 11eme Goum le 7 septembre 1939

Nommé sergent major au 1er septembre 1941

Nommé Adjudant 20 juin 1942

Affecté au 14 eme TABOR au 19/5/43

Affecté au 32 eme goum au 21/9/43 à la division territoriale de Casablanca

Affecté au 2eme GTM à la dissolution du 14eme Tabor

CAMPAGNE DE FRANCE 

Rejoint la Corse le 16/8/44 affecté au GCE du 1er TABOR

Débarque en France le 17 aout 1944

Nommé Adjudant chef le 1/5/1945

Participe à la campagne de France du 19/8/44 au 15/4/45

Participe aux combats en Allemagne du 15/4/45 au 8/5/45

Participe à l'occupation en Allemagne du 8/5/45 au 17/11/45

Embarque à Marseille pour Oran le 28/11/45

Arrive A CASABLANCA le 1/12/45

 Muté au CRMC AGADIR

Rayé des cadres et libéré le 1 er mai 1946

Croix de guerre avec étoile de Bronze

Médaille militaire

Chevalier du OUISSAM ALAOUITE

Ci dessous 3 photos de LOCQUENEUX Gilbert


Ci-dessous quelques photos d'un soldat que mon grand-père a très certainement croisé au Maroc ayant lui aussi fait partie ( entre autres ) du 4e RTM a la même époque que mon aïeul .
Sa famille ne souhaite pas que son nom figure sur le site ni même ses états de service je respecte bien entendu ce souhait, mais en accord avec sa fille je dépose quelques photos prises par ce soldat en Indochine durant l'année 1949 ainsi que ses décorations......


 
Décoré de la légion d'honneur ce soldat a entre autres reçu la croix de la vaillance de l'ordre national du Vietnam .
( médaille qui lui sera remise par Bao Dai (1913-1997) (ci dessous ) qui régna sous la colonisation française, il abdiqua en 1945, remis au pouvoir par les Français en 1949, comme chef de l'État du Viêt Nam. En 1955, renversé par son Premier ministre il finira le reste de sa vie en exil...)

Ci-dessous pas mal de clichés de Mr Taureau Robert dont voici les états de service

Né les 9 aout 1923 Robert Taureau fit ses études secondaires à Orléans puis ses études supérieures à la faculté des droits de Paris .S'engage le 1er avril 1943 dans les " forces françaises combattantes "arrêter le 16 janvier 1944 par la Gestapo d'Orléans il sera interné en prison dans la même ville puis au camp de Royallieu à Compiègne jusqu"au 4 avril 1944 .
Déporté au camp de Mauthausen, rapatrié le 20 mai 1945.
Nommé sous lieutenant d'infanterie en septembre 1945 puis lieutenant en septembre 1947 .

Sert au 152e bataillon d'infanterie puis à l'école des cadres de Rouffach et Strasbourg .
 Embarque pour l'extrême-orient en septembre 1948 commandant de compagnie dans le secteur d'Hoa-Binh (Tonkin).
Rapatrié le 2 février 1951 .
Commandant de compagnie au 27e régiment d'infanterie à Dijon .
Affecté au service des affaires indigènes du Maroc en mars 1952 .
Sert à Zoumi puis à Jorf (Tafilatet) comme chef de poste A. I .
Commandant le 19e Goum Marocain à compter de janvier 1956 .
Commandant en second du 7e bataillon de l'armée royale Marocaine de mai 1956 à janvier 1958.
Sert au 1e régiment de zouaves jusqu'en aout 1959.
École supérieure de l'intendance de septembre 1959 au 1er juillet 1961.

Intendant militaire à Trêves, Constance (R.F.A) et Alger.
Adjoint au S.R.H à Nancy de 1965 à 1967 .
Chef du S.R.H de Nancy de 1967 à 1975 .
Chef de la division "études" S.C.E.R.H de 1975 à 1976 puis de la division "études technique" au S.C.R.E.I de 1976 à 1977
Directeur adjoint du S.C.E.R.I de 1977 à 1978 .
Nomme intendant général en décembre 1978 .
Sous-directeur a la direction centrale de l'intendance de 1978 à 1980 .
Directeur régional de l'intendance de la 3e RM en juillet 1980 .
Nommé directeur de l'intendance de la 6e RM en 1982.

Décoration : Officier de la légion d'honneur , croix de guerre 39-45 croix de guerre des T.O.E et médaille de la résistance .



Toute reproduction ou représentation totale ou partielle sans l'autorisation expresse préalable du webmaster "Goumier Sanchez Joseph" est interdite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle .

Pour toutes demandes merci d'écrire a l'adresse suivante : goumier@gmx.fr

 

Dernières nouvelles :

Un bug ne permet plus le visionnage des photos le webmaster se charge de résoudre le probléme dans les plus brefs delais".
Bienvenu sur http://goumier.jimdo.com Toutes vos remarques sur les textes et/ou sur les photos sont les bienvenues, n'hésitez pas à me transmettre vos suggestions, documents,photos qui pourraient enrichir ce site.
...